L'ensemble scolaire St Joseph - Notre Dame accueille des ukrainiens...

Juste après Pâques, le collège Notre Dame accueillera deux enfants de 11 et 12 ans, réfugiés de la guerre en Ukraine.

Que cette période de Pâques et d'Espérance puisse nous conduire vers la Paix et l'Amour de notre prochain.

 

Déjà en 2001...

Lors de son voyage apostolique en Ukraine en 2001, le pape saint Jean Paul II s’est adressé à la Vierge de Zarvanytsia, invoquant sa protection sur le peuple ukrainien.

 

JPII

 

Vingt ans après, qui aurait cru que cette prière fut plus que jamais d’actualité ? Conscient de la profonde et sincère dévotion mariale que l’Ukraine voue à la Vierge Marie, le saint pape avait qualifié l’Ukraine de « terre mariale », lors de l’Angélus à Kiev le 24 juin 2001, et confié « se rendre à travers l’esprit et le coeur » dans les sanctuaires ukrainiens afin de « se prosterner avec dévotion aux pieds de la Vierge » et « invoquer pour tous sa protection maternelle ». A cette même occasion, le pape récita cette belle prière, dédiée à la Vierge de Zarvanytsia, haut lieu marial à l’ouest du pays, surnommé « la Lourdes de l’Ukraine ». Puisse le « manteau maternel » de la Vierge s’étendre aujourd’hui encore « sur tous les chrétiens, et sur tous les hommes de bonne volonté, qui vivent au sein de cette grande Nation ».


Ô Bienheureuse Marie, Madone de Zarvanytsia,
Je te rends grâce pour le don de ma présence dans la Rus’ de Kiev,
D’où la lumière de l’Evangile s’est répandue sur toute la région.
Face à ton icône miraculeuse,
Conservée dans cette église Saint-Nicolas,
A Toi, Mère de Dieu et Mère de l’Eglise,
Je confie mon voyage apostolique en Ukraine.
Sainte Mère de Dieu,
Etend ton manteau maternel sur tous les chrétiens
Et sur tous les hommes de bonne volonté
Qui vivent au sein de cette grande Nation.
Conduis-les vers ton Fils Jésus
Qui est pour tous Chemin, Vérité et Vie. Amen.

 

Le 25 mars 2022...

En la fête de l'Annonciation, le pape François invite toute l'Église à s'unir à l'Acte de consécration de l'Ukraine et de la Russie au Cœur Immaculé de Marie qu'il effectuera en la basilique Saint-Pierre de Rome.

 

hqdefault

 

Le Pape François dans une lettre adressée aux évêques du monde entier le 21 mars 2022 a rappelé « L’Église, en cette heure sombre, est fortement appelée à intercéder auprès du Prince de la paix et à se faire proche de ceux qui paient dans leur chair les conséquences du conflit ».

 

ACTE DE CONSÉCRATION AU CŒUR IMMACULÉ DE MARIE DE L’UKRAINE ET DE LA RUSSIE LE 25 MARS 2022, FÊTE DE L’ANNONCIATION


Ô Marie, Mère de Dieu et notre Mère, en cette heure de tribulation nous avons recours à toi.
Tu es Mère, tu nous aimes et tu nous connais : rien de tout ce à quoi nous tenons ne t’est caché. Mère de miséricorde, nous avons tant de fois fait l’expérience de ta tendresse providentielle, de ta présence qui ramène la paix, car tu nous guides toujours vers Jésus, Prince de la paix.
Mais nous avons perdu le chemin de la paix. Nous avons oublié la leçon des tragédies du siècle passé, le sacrifice de millions de morts des guerres mondiales. Nous avons enfreint les engagements pris en tant que Communauté des Nations et nous sommes en train de trahir les rêves de paix des peuples, et les espérances des jeunes. Nous sommes tombés malades d’avidité, nous nous sommes enfermés dans des intérêts nationalistes, nous nous sommes laissés dessécher par l’indifférence et paralyser par l’égoïsme. Nous avons préféré ignorer Dieu, vivre avec nos faussetés, nourrir l’agressivité, supprimer des vies et accumuler des armes, en oubliant que nous sommes les gardiens de notre prochain et de la maison commune. Nous avons mutilé par la guerre le jardin de la Terre, nous avons blessé par le péché le cœur de notre Père qui nous veut frères et sœurs. Nous sommes devenus indifférents à tous et à tout, sauf à nous-mêmes. Et avec honte nous disons : pardonne-nous, Seigneur !
Dans la misère du péché, dans nos fatigues et nos fragilités, dans le mystère d’iniquité du mal et de la guerre, toi, Mère sainte, tu nous rappelles que Dieu ne nous abandonne pas et qu’il continue à nous regarder avec amour, désireux de nous pardonner et de nous relever.
C’est Lui qui t’a donnée à nous et qui a fait de ton Cœur immaculé un refuge pour l’Église et pour l’humanité. Par bonté divine, tu es avec nous, et tu nous conduis avec tendresse, même dans les tournants les plus resserrés de l’histoire.
Nous recourons donc à toi, nous frappons à la porte de ton Cœur, nous, tes chers enfants qu’en tout temps tu ne te lasses pas de visiter et d’inviter à la conversion. En cette heure sombre, viens nous secourir et nous consoler. Répète à chacun d’entre nous : “Ne suis-je pas ici, moi qui suis ta Mère ?”. Tu sais comment défaire les nœuds de notre cœur et de notre temps. Nous mettons notre confiance en toi. Nous sommes certains que tu ne méprises pas nos supplications et que tu viens à notre aide, en particulier au moment de l’épreuve.
C’est ce que tu as fait à Cana de Galilée, quand tu as hâté l’heure de l’intervention de Jésus et as introduit son premier signe dans le monde. Quand la fête était devenue triste, tu lui as dit : « Ils n’ont pas de vin » (Jn 2, 3). Répète-le encore à Dieu, ô Mère, car aujourd’hui nous avons épuisé le vin de l’espérance, la joie s’est dissipée, la fraternité s’est édulcorée. Nous avons perdu l’humanité, nous avons gâché la paix. Nous sommes devenus capables de toute violence et de toute destruction. Nous avons un besoin urgent de ton intervention maternelle.

Ecole St Joseph

email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

telephone icon 09 67 43 44 41

Collège Notre Dame

email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

telephone icon 03 20 79 41 34