Que faire en cas de contamination confirmée par un variant ?

 

• La famille doit signaler la situation au chef d'établissement ;

• Le chef d’établissement informe les services du rectorat et l’agence régionale de santé (ARS) des Hauts de France ;

• Le chef d’établissement élabore, en lien avec le personnel de santé scolaire, la liste des personnes (élèves et agents) susceptibles d’avoir été en contact avec l’élève malade et l’adresse aux services du rectorat qui l'analyse, en lien avec l'ARS.

 

Contamination

Règles applicables aux sujets contaminés

Définition des cas contacts

Règles applicables aux cas contacts

Par le variant britannique

La conduite à tenir est identique à celle en vigueur pour la forme ordinaire du virus.

La fermeture de la classe peut être envisagée dès la survenance du premier cas de contamination.

Par le variant brésilien ou sud-africain

Isolement.

Retour après nouveau test PCR négatif réalisé 10 jours après le dernier contact avec le cas contaminé.

Si le deuxième test est positif, prolongation de l’isolement pendant 10 jours.

Tous les élèves de la classe sont cas contacts.

Une étude approfondie, conduite par les autorités de santé détermine si les enseignants et personnels doivent également être considérés comme cas contacts

Fermeture de la classe

Test PCR dès l’identification comme cas contact. Isolement.

Retour après nouveau test PCR négatif réalisé 7 jour après le dernier contact avec le cas contaminé.

Identification d’un élève comme cas contact d’un parent, d’un frère ou d’une soeur ou de toute personne vivant dans le même foyer.  

Fermeture de la classe

Test PCR dès l’identification comme cas contact. Isolement.

Ecole St Joseph

email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

telephone icon 03 20 79 44 41

Collège Notre Dame

email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

telephone icon 03 20 79 41 34